Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 1611: DNS Server MIB Extensions

Date de publication du RFC : Mai 1994
Auteur(s) du RFC : Rob Austein (Epilogue Technology Corporation), Jon Saperia (Digital Equipment Corporation)
Intérêt historique uniquement
Première rédaction de cet article le 14 février 2007


Ce RFC, qui n'a jamais connu de déploiement significatif, visait un problème toujours non résolu : un moyen standard de gérer un serveur DNS distant.

Vue la dépendance de l'Internet vis-àvis du DNS, il est curieux de constater qu'il n'existe pas de moyen standard de gérer un serveur DNS à distance, ni pour récupérer de l'information (par exemple les compteurs d'activité), ni pour modifier la configuration du serveur (par exemple pour lui demander d'être secondaire pour une nouvelle zone).

BIND a son programme rndc, qui permet de piloter certaines fonctions du serveur à distance, mais elle est complètement spécifique à ce logiciel. Idem pour des services comme le protocole Supermaster de PowerDNS.

Il y a fort longtemps, le protocole SNMP a suscité beaucoup d'espoir et il était un peu mis « à toutes les sauces ». D'où ce RFC et son compagnon, le RFC 1612, qui normalisaient une MIB pour les serveurs DNS. Notre RFC se chargeai plus spécialement de la MIB pour un serveur, l'autre s'occupant des résolveurs.

Cette MIB était très riche : elle comptait d'innombrables compteurs, mais aussi la liste des zones DNS servies. SNMP permettant l'écriture et pas seulement la lecture, cela rendait apparemment possible de modifier cette liste en vol, de manière standard.

Voici un exemple des compteurs qu'on pouvait y trouver :

   dnsServCounterErrors OBJECT-TYPE
       SYNTAX      Counter32
       MAX-ACCESS  read-only
       STATUS      current
       DESCRIPTION
               "Number of requests the server has processed that were
               answered with errors (RCODE values other than 0 and 3)."
       REFERENCE
               "RFC-1035 section 4.1.1."
       ::= { dnsServCounter 8 }

À ma connaissance, aucun logiciel n'a jamais mis en œuvre ce RFC. Des années, plus tard, le RFC 3197 a officiellement enterré SNMP pour la gestion des serveurs DNS.


Téléchargez le RFC 1611

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)