Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 2345: Domain Names and Company Name Retrieval

Date de publication du RFC : Mai 1998
Auteur(s) du RFC : John C. Klensin (MCI Internet Architecture), Ted Wolf, Jr. (Electronic Commerce), Gary W. Oglesby (MCI Internet Architecture)
Expérimental
Première rédaction de cet article le 13 février 2007


Un problème récurrent sur le Web est de trouver le site Web d'une entité (administration, association, entreprise) dont on connait le nom. Ce RFC propose un nouveau protocole spécialisé dans cette tâche, protocole qui n'a eu aucun succès bien que des idées analogues continuent à se manifester de temps en temps.

Actuellement, les utilisateurs dépendent de trucs plus ou moins efficaces : par exemple, ajouter .com au nom de l'entité et taper cela dans un navigateur. Mais .com voit de nombreuses collisions de noms (http://www.mont-blanc.com/ n'est ni le stylo, ni la crème dessert) et le DNS ne peut renvoyer qu'une seule réponse. Et il y a d'autres TLD que .com.

Une autre solution est de taper le nom de l'entité cherchée dans un moteur de recherche comme Exalead. Cette fois, en cas d'ambiguïté, on peut avoir plusieurs réponses, mais on risque aussi de trouver des sites Web qui parlent de l'entité en question mais qui ne sont pas gérées par elle. Pire, à quelques jours d'intervalle, on peut tomber sur des sites complètement différents, le moteur de recherche ayant entretemps mis son index à jour.

Notre RFC proposait donc, et je crois que c'est la première fois que c'était explicite, un système de mots-clés. Un serveur spécialisé écoute des requêtes et, si la requête correspond à un mot-clé enregistré, il renvoie une liste d'URL, pour que l'utilisateur puisse choisir (ce qui ne convient donc qu'aux protocoles synchrones, donc pas au courrier électronique). Pour simplifier, le RFC propose que le protocole utilisé soit le classique whois, normalisé dans le RFC 3912.

Ce RFC expérimental n'a connu aucun succès et je ne crois pas qu'il y aie eu de déploiement significatif. Le service qui avait été crée par les auteurs du RFC, companies.mci.net, n'existe plus. Si, du point de vue technique, ce protocole très simple ne pose aucun problème, les auteurs avaient soigneusement évité toutes les questions non-techniques comme « Qui gérera le registre des mots-clés ? » ou bien « Puis-je enregistrer une société Harry Potter alors que c'est déjà une marque déposée ? ».

Mais l'idée refait son chemin de temps en temps, en général poussée par des sociétés qui tentent de vendre, littéralement, du vent. Elles créent un registre de mots-clés, conçoivent un protocole, développent un greffon pour Internet Explorer et veulent ensuite vendre des mots-clés aux naïfs.


Téléchargez le RFC 2345

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)