Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 2870: Root Name Server Operational Requirements

Date de publication du RFC : Juin 2000
Auteur(s) du RFC : R. Bush (Verio), D. Karrenberg (RIPE NCC), M. Kosters (Network Solutions), R. Plzak (SAIC)
Première rédaction de cet article le 11 février 2007


Très ancien, et remplacé depuis par le RFC 7720, ce RFC a longtemps été le seul document qui décrive les obligations techniques des serveurs de la racine du DNS.

L'attaque (largement ratée) menée contre les serveurs de la racine le 6 février 2007 est l'occasion de relire ce RFC, écrit pourtant à une époque où la configuration technique de ces serveurs était bien différente. Au moment de la sortie de ce RFC, l'ICANN et son Root Server System Advisory Committee étaient des créations récentes.

Notre RFC ne veut pas donner d'avis trop détaillé, par exemple sur le matériel nécessaire, conscient que de tels conseils se démodent très vite. Néanmoins, aujourd'hui, bien des conseils du RFC paraissent très anciens comme la recommandation de dimensionner le serveur pour résister à trois fois sa charge normale (les attaques récentes étaient plutôt de cinquante fois la charge normale).

La plupart des conseils donnés sont de simple bon sens, et peuvent s'appliquer à bien d'autres serveurs Internet comme le conseil de ne pas faire tourner de services réseau inutiles. Bref, une bonne check-list mais probablement insuffisante pour faire face aux défis d'aujourd'hui.

Karl Auerbach avait tenté de spécifier plus formellement les obligations des serveurs racine, en prenant exemple sur les SLA. Mais, pour l'instant, la ressource la plus critique de l'Internet continue à fonctionner de manière informelle.


Téléchargez le RFC 2870

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)