Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 3197: Applicability Statement for DNS MIB Extensions

Date de publication du RFC : Novembre 2001
Auteur(s) du RFC : R. Austein
Pour information
Première rédaction de cet article le 14 février 2007


Ce RFC explique pourquoi les RFC 1611 et RFC 1612 doivent être considérés comme des échecs.

Il est rare, à l'IETF comme dans beaucoup d'autres organisations, de voir les échecs être documentés. En général, on les cache soigneusement et on n'en parle pas. L'IETF a aussi son lot de normes qui ont été des flops et dont l'échec n'a jamais été admis.

Mais, ici, le travail a été fait jusqu'au bout. Tenant compte de l'absence d'implémentation des RFC sur la gestion des serveurs DNS via SNMP, c'est un des auteurs de ces RFC qui a pris le clavier pour reconnaître cet état de fait, changer le statut de ces RFC pour Historic et expliquer les raisons de l'échec.

Elles sont classiques et chacun pourra trouver dans son expérience personnelle des projets qui ont échoué pour des raisons similaires :

  • Cahier des charges jamais spécifié, ce qui faisait que les membres du groupe de travail ne cherchaient en fait pas la même chose,
  • Tentatives (souvent réussies) de tout mettre dans le protocole et notamment un nombre de variables SNMP impressionnant, de nature à décourager les implémenteurs,
  • Utilisation d'un protocole, SNMP, qui n'avait pas été conçu pour cela et qui était peut-être utilisé en dehors de ses limites.

Téléchargez le RFC 3197

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)