Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 4116: IPv4 Multihoming Practices and Limitations

Date de publication du RFC : Juillet 2005
Auteur(s) du RFC : J. Abley (ISC), K. Lindqvist (Netnod Internet Exchange), E. Davies, B. Black (Layer8 Networks), V. Gill (AOL)
Pour information
Première rédaction de cet article le 18 janvier 2007


Le multihoming, le fait pour un site d'être connecté à plusieurs FAI devenant de plus en plus fréquent, il était utile de le documenter.

Notre court RFC explique donc comment on fait du multihoming en IPv4 aujourd'hui. La technique plus « lourde » est d'utiliser BGP avec plusieurs FAI, et elle requierts des adresses IP PI, c'est-à-dire Provider-Independant, indépendantes du FAI. Une autre solution, qui marche avec les classiques adresses PA (Provider-Aggregatable) est d'utiliser le NAT. (Il y a aussi le cas un peu particulier du « multi-attachement » où le site a bien plusieurs liens Internet mais ils sont tous vers le même FAI.)

Ces différentes techniques ont leurs propriétés, décrites dans la section 4 :

  • Redondance, souvent la principale motivation,
  • Répartition de charge,
  • Etc.

mais elles ne sont pas équivalentes. Par exemple, les sessions de longue durée (comme celles de SSH) ne survivent typiquement pas aux changement de chemin si le multihoming est réalisé avec du NAT (avec BGP et des adresses PI, cela marche). En revanche, BGP et les adresses PI sont la solution qui impose le plus de charge au système de routage global de l'Internet, imposant à chaque routeur de la DFZ (Default-Free Zone, les routeurs du cœur de l'Internet) une entrée supplémentaire dans sa table de routage.

Rappelons qu'il n'existe pas encore de solution générale et adaptée à la taille de l'Internet pour multihomer la majorité des petits et moyens sites.


Téléchargez le RFC 4116

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)