Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 4912: Abstract Syntax Notation X (ASN.X)

Date de publication du RFC : Juillet 2007
Auteur(s) du RFC : S. Legg (eB2Bcom)
Expérimental
Première rédaction de cet article le 25 juillet 2007


Voici un RFC expérimental (et dont mon pronostic est qu'il le restera) sur l'encodage de schémas ASN.1 en XML.

ASN.1 est un langage très utilisé dans les RFC pour décrire les données échangées entre deux systèmes. Il est notamment à la base du langage de description des MIB, les bases de données des agents SNMP. ASN.1 est probablement le langage formel le plus courant dans les RFC, même devant ABNF.

Ce n'est pas en raison de ses qualités propres, pourtant. Normalisé par l'ISO, il hérite les défauts habituels des normes ISO : diffusion payante et restreinte, documents très complexes et abstraits, écrits sans aucun souci pour les problèmes des implémenteurs.

C'est un de ces problème que traite ce RFC : ASN.1 est difficile à analyser en raison des multiples ambiguïtés de sa grammaire (section 1 du RFC). Changer la grammaire actuelle pour XML, en gardant la sémantique semble donc une idée tentante.

Le résultat est un RFC de 165 pages, un des plus longs car il a fallu reprendre toute la sémantique d'ASN.1. ASN.X est en effet décrit sous la forme d'une transformation d'une grammaire en ASN.1 en XML.

Par exemple, en appliquant ces règles de transformation, l'ASN.1 suivant :

SEQUENCE {
          one    INTEGER,
          two    BOOLEAN OPTIONAL,
          three   PrintableString DEFAULT "third"
      }

deviendra en XML :


<type>
       <sequence>
        <element name="one" type="asnx:INTEGER"/>
        <optional>
         <attribute name="two" type="asnx:BOOLEAN"/>
        </optional>
        <optional>
         <element name="three" type="asnx:PrintableString"/>
         <default literalValue="third"/>
        </optional>
       </sequence>
</type>

Le résultat semble aussi complexe que l'original et ne résoud qu'un seul problème, celui de la syntaxe. Je ne lui prédis donc pas beaucoup d'avenir.


Téléchargez le RFC 4912

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)