Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 7607: Codification of AS 0 processing

Date de publication du RFC : Août 2015
Auteur(s) du RFC : W. Kumari (Google), R. Bush (Internet Initiative Japan), H. Schiller (Verizon), K. Patel (Cisco)
Chemin des normes
Réalisé dans le cadre du groupe de travail IETF idr
Première rédaction de cet article le 28 août 2015


Petit quizz BGP : sans relire le RFC 4271, pouvez-vous dire si 0 est acceptable comme numéro de système autonome dans un message BGP ? Si vous ne pouvez pas, ce n'est pas grave, vous n'êtes pas le seul, ce point n'avait jamais été clairement précisé. Ce très court RFC règle le problème : 0 est désormais officiellement interdit.

Pourtant, cela fait longtemps que l'AS 0 (zéro, pas O) est spécial : il est indiqué dans le registre IANA comme non routable. En outre, les ROA (Route Origin Authorizations) IANA du RFC 6491 utilisent l'AS 0 pour indiquer qu'un préfixe IP ne peut pas être annoncé sur l'Internet. Mais cela veut-il dire qu'un message BGP, par exemple une annonce de route, n'a pas le droit de contenir l'AS 0 dans son chemin d'AS (AS_PATH) ? La plupart des mises en œuvre de BGP avaient choisi cette voie et rejetaient ces annonces. Ce comportement est désormais officiel.

Donc, en deux mots, la nouvelle règle : il est défendu d'utiliser l'AS 0 dans les attributs BGP AS_PATH, AS4_PATH, AGGREGATOR et AS4_AGGREGATOR qu'on émet. Si un pair BGP le fait, et vous envoie de tels attributs, ses messages doivent être considérés comme malformés et rejetés selon les procédures du RFC 7606.

Si jamais un pair ouvre une session en indiquant que son AS est zéro, on doit avorter ladite session avec le message d'erreur n° 2, Bad peer AS (RFC 4271, section 6.2).


Téléchargez le RFC 7607

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)