Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

The catenet model for internetworking

Première rédaction de cet article le 15 janvier 2008


Les IEN (aujourd'hui abandonnés) ne sont pas aussi connus que les RFC mais ce sont souvent des documents utiles sur l'évolution de l'Internet. L'IEN 48, nommé The catenet model for internetworking et écrit par Vint Cerf est un passionnant exposé de l'architecture de l'Internet, avant qu'il ne reçoive ce nom (Cerf, suivant Pouzin, proposait catenet, qui n'a pas pris.)

Dans ce texte de 1978, on trouve une définition des règles que doivent suivre un réseau pour être connecté au catenet : offrir un service de datagrammes rapide, utilisant le format standard (le futur IP), faire tourner un protocole de routage avec le reste du catenet et pas grand'chose d'autres (notamment, il n'est pas exigé de préserver l'ordre des datagrammes, ni même de délivrer tous les datagrammes).

L'IEN discute de la différence entre routeur (nommé gateway à l'époque) et machine terminale, en concluant que les différences ne comptent pas pour le catenet : IP sera le même pour tous.

L'adressage était proche de ce qui sera IPv4, avec des adresses sur 32 bits, mais avec un préfixe de longueur fixe (8 bits).

Comme souvent avec les vrais chefs d'œuvre d'ingéniérie, ce sont les décisions sur ce qu'on ne garde pas qui sont importantes : l'IEN repousse à plus tard les questions de comptage des paquets ou de sécurité, et ce sont ces décisions qui ont permis à l'Internet de se développer, les routeurs pouvant router au lieu de faire la police.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)