Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

La fin du domaine de tête .YU

Première rédaction de cet article le 2 avril 2010


Le premier avril 2010 (et ce n'est pas un poisson), la version 2010040101 du fichier de zone de la racine du DNS a été publiée par Verisign et le domaine de tête .YU, qui représentait l'ancienne Yougoslavie n'y figurait plus.

C'est, je crois, la première fois qu'un domaine de tête disparait. Il était déjà arrivé que des éléments de la liste ISO 3166-1, qui sert de base aux ccTLD (domaines de tête nationaux), disparaissent (par exemple DD, qui était l'Allemagne de l'Est). Mais les précédents disparus n'avaient jamais été délégués dans la racine du DNS.

Cette disparition était prévue depuis longtemps, la Yougoslavie ayant cessé d'exister officiellement en 2006. En conséquence de quoi, l'ICANN avait décidé la suppression du domaine de premier niveau. Une telle décision n'allait pas de soi : il n'y a pas de raison technique pour faire maigrir la racine, l'existence de .YU ne gênait personne, et sa suppression mettait en cause la stabilité de l'Internet, puisque tous les identificateurs incluant un .YU devenaient invalides, contrairement aux bonnes pratiques. La requête site:.yu dans Google renvoie près de deux millions de pages, désormais toutes inatteignables.

D'autant plus qu'une autre victime de la chute du rideau de fer, le .SU, domaine de l'ancienne Union Soviétique est toujours actif, bien maintenu et en parfaite santé. Ses gérants ont toujours refusé les pressions de l'ICANN visant à sa suppression. Il est vrai que, contrairement à Belgrade, Moscou n'a pas été bombardé par l'US Air Force...

La suppression s'est faite en plusieurs phases. Le 30 mars, le domaine .YU était réduit à un strict minimum, uniquement ses serveurs de noms, faisant ainsi disparaître tous les sous-domaines. Le serveur whois de l'IANA montrait déjà sa disparition :

% whois -h whois.iana.org YU

Domain yu. not found.

Puis, le 1er avril, .YU disparaissait de la racine. Aujourd'hui, il ne reste que la page Web à l'IANA. Le dernier fichier de zone du .YU était :


; <<>> DiG 9.5.1-P3 <<>> @NS-YU.RIPE.NET. AXFR yu.
; (2 servers found)
;; global options:  printcmd
yu.                     600     IN      SOA     NS1.NIC.YU. HOSTMASTER.NIC.YU. 2010033000 43200 3
600 3600000 86400
yu.                     600     IN      NS      NS1.NIC.YU.
yu.                     600     IN      NS      ODISEJ.TELEKOM.YU.
yu.                     600     IN      NS      NS.INFOSKY.NET.
yu.                     600     IN      NS      SUNIC.SUNET.SE.
yu.                     600     IN      NS      AUTH03.NS.UU.NET.
yu.                     600     IN      NS      MUNNARI.OZ.AU.
yu.                     600     IN      NS      NS-YU.RIPE.NET.
ns1.nic.yu.             600     IN      A       147.91.8.6
odisej.telekom.yu.      600     IN      A       195.178.32.2
yu.                     600     IN      SOA     NS1.NIC.YU. HOSTMASTER.NIC.YU. 2010033000 43200 3
600 3600000 86400
;; Query time: 14 msec
;; SERVER: 2001:610:240:0:53:cc:12:251#53(2001:610:240:0:53:cc:12:251)
;; WHEN: Tue Mar 30 12:08:10 2010
;; XFR size: 11 records (messages 1, bytes 346)

Et l'avant-dernier, qui avait encore du contenu, est disponible en ligne.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)