Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Identificateurs : nommer les choses

Première rédaction de cet article le 2 juin 2006
Dernière mise à jour le 26 juillet 2006


Il existe aujourd'hui d'innombrables identificateurs pour désigner des ressources ou des personnes : les noms de domaine, les numéros de téléphone, les adresses IP, les NIR, etc. Je viens de faire un exposé sur les caractéristiques de ces identificateurs, pour aider à en choisir un pour une nouvelle application Internet.

Parmi les caractéristiques des identificateurs, on trouve :

  • Unicité : l'identificateur désigne t-il une ressource unique (comme le fait un URL ou est-il ambigü, comme, par exemple, un tag de del.icio.us ?
  • Permanence : l'identificateur est-il stable dans le temps, comme le sont les URI du RFC 4151 ou bien volatile comme le sont en général les adresses IP ?
  • Et bien d'autres...

Pour le problème spécifique de la difficulté de réunir toutes les caractéristiques souhaitables à la fois, voir mon autre article « Inventer un meilleur système de nommage : pas si facile ».

Voir les transparents de l'exposé pour en savoir plus.

À noter un excellent article de Norman Walsh sur son blog, pour expliquer que les soi-disant nouveaux schémas de nommage sont souvent des nouveaux rackets pour des registres jaloux du succès de Verisign. Et pour argumenter qu'on peut tout faire avec des URI de type "http".

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)