Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

L'OARC, un exemple d'ISAC

Première rédaction de cet article le 3 décembre 2009


Si vous aimez les acronymes de quatre lettres, en voici un dont je viens d'apprendre l'existence alors qu'il n'est même pas dans Wikipédia : ISAC pour Information Sharing and Analysis Center. L'OARC est un exemple d'ISAC, pour le DNS.

Ce terme générique d'ISAC recouvre toutes les organisations qui font du partage de données et d'expériences, en général dans les secteurs d'activité considérés comme critiques (devant fonctionner sans panne). Quelques exemples :

Donc, l'OARC (DNS Operations Analysis and Research Center) est une ISAC. Dire que j'ai été élu au CA sans savoir cela.

Par contre, je sais ce que fais l'OARC : recevoir des informations de ses membres et leur rendre accessible ces informations. En pratique, le gros du travail aujourd'hui est de gérer les fichiers pcap envoyés par des opérateurs de serveurs de noms et de les analyser. Cela peut mener à la publication de rapports comme celui sur les conséquences de l'augmentation de taille de la racine. Il y a aussi de très intéressantes réunions (la prochaine est à Prague en mai 2010) et des outils très pratiques.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)