Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Fiche de lecture : Le poisson et le bananier

Auteur(s) du livre : David Bellos
Éditeur : Flammarion
978-2-0812-5624-8
Publié en 2011
Première rédaction de cet article le 5 février 2015


Ce n'est pas un roman, quoique le titre puisse faire croire mais une passionnante réflexion d'un traducteur sur son métier. La traduction, note-t-il, a commencé le jour où on s'est dit que les gusses de l'autre côté de la colline avaient peut-être des choses intéressantes à dire, et qu'il fallait donc traduire leur charabia. Mais, depuis, des tas de problèmes se sont posés. Faut-il traduire le plus littéralement possible ou bien faut-il prendre des libertés avec le texte original ? Comme il existe de facto une hiérarchie des langues (certaines sont plus prestigieuses que d'autres, ou utilisées par des empires plus puissants), la traduction « amont » (vers une langue plus prestigieuse) est-elle différente de la traduction « aval » (vers un idiome qui est moins considéré) ?

Le titre du livre dérive de la première question : un traducteur de la Bible, devant traduire que Jésus était sous un figuier, écrivant pour des gens originaires d'un pays où il n'y a pas de figuier, a fait s'assoir le Christ sous un bananier, arbre rare en Palestine... Un bel exemple de traduction « libre ».

Bellos couvre d'innombrables problèmes de traduction, et les solutions qui y ont été apportées. Comment traduire en français les romans russes du 19e siècle, où des dialogues entiers sont « en français dans le texte », le passage à cette langue indiquant un registre soutenu ? Pourquoi le méchant nazi dans les films sur la Seconde Guerre mondiale parle-t-il un français (ou un anglais) parfait, sauf qu'il hurle de temps en temps raus ou schnell ? Quelles sont les contraintes spécifiques du traducteur de BD (la taille fixe des phylactères...) ? Comment traduire les passages qu'on ne comprend pas (il y en a toujours, et le traducteur, contrairement au lecteur normal, ne peut pas sauter ce qu'il ne comprend pas) ?

L'original de ce livre est en anglais mais j'ai lu une traduction en français, ce qui m'a semblé bien adapté au sujet :-)

C'est en tout cas un livre à lire absolument si on est confronté à des traductions, et qu'on veut savoir comment ça s'est passé derrière, quelles étaient les conditions de production de la traduction, et quels sont les choix auxquels est confronté un traducteur. En prime, c'est vivant et drôle.

La page officielle de l'éditeur.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)