Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Un Raspberry Pi en fonctionnement permanent, ça tient ?

Première rédaction de cet article le 16 décembre 2014


Comme le savent mes lecteurs les plus attentifs (ceux et celles qui lisent tous les articles, et plusieurs fois, afin de les retenir), j'utilise un Raspberry Pi pour superviser les machines et services Internet auxquels je tiens. Après quelques mois, la machine a-t-elle tenue ? Quelle charge peut supporter le petit Raspberry Pi ?

Mon expérience avec la fiabilité du matériel est variable. Il y a clairement des problèmes avec les cartes SD. Souvent, le problème se manifeste dès le départ : certaines cartes ont tout le temps des problèmes (on redémarre, le système de fichiers est corrompu, on fait tourner fsck, il massacre tout). D'autres tiennent le coup longtemps (c'est le cas de celle qui est située dans le Raspberry Pi « de production »). Je n'ai pas trouvé de règles simples, du genre « telle marque est pourrie ». Je teste désormais les cartes avec deux ou trois démarrages sur un Pi, et je jette immédiatement celles qui ont une défaillance. Avec ce principe, j'ai nettement moins d'ennuis.

Parfois, le problème semble lié au Pi. J'en ai un qui est nettement plus pénible que les autres, et qui corrompt son système de fichiers, quelle que soit la carte SD utilisée.

Par contre, une fois éliminés les matériels défaillants, tout peut très bien marcher. Mon Pi de supervision est allumé 24 heures sur 24, sans alimentation électrique sécurisée (les coupures sont parfois violentes, par exemple quand on débranche le Pi pour brancher l'aspirateur...) et il tourne depuis plus de deux ans sans histoires. Voici ses records d'uptime :

% uprecords 
     #               Uptime | System                                     Boot up
----------------------------+---------------------------------------------------
     1    74 days, 17:15:35 | Linux 3.12.20-1-ARCH      Wed Jun  4 18:39:08 2014
->   2    59 days, 05:25:39 | Linux 3.12.29-1-ARCH      Sat Oct 18 16:14:03 2014
     3    47 days, 16:41:18 | Linux 3.10.25-1-ARCH      Sun Jan  5 23:05:17 2014
     4    45 days, 20:48:04 | Linux 3.10.30-1-ARCH      Sat Feb 22 15:47:14 2014
     5    45 days, 06:08:27 | Linux 3.6.11-8-ARCH+      Thu Mar 14 14:02:38 2013
     6    40 days, 20:29:03 | Linux 3.6.11-14-ARCH+     Mon Jul 22 21:46:41 2013
     7    40 days, 07:29:16 | Linux 3.6.11-12-ARCH+     Wed Jun 12 14:17:05 2013
     8    26 days, 23:52:42 | Linux 3.12.26-1-ARCH      Thu Aug 21 14:35:08 2014
     9    26 days, 18:26:10 | Linux 3.6.11-17-ARCH+     Mon Sep 23 20:18:13 2013
    10    26 days, 14:52:31 | Linux 3.6.11-11-ARCH+     Thu May 16 23:23:45 2013
----------------------------+---------------------------------------------------
no1 in    15 days, 11:49:57 | at                        Thu Jan  1 08:29:37 2015
    up   770 days, 00:12:50 | since                     Wed Oct  3 21:50:46 2012
  down    33 days, 23:36:06 | since                     Wed Oct  3 21:50:46 2012
   %up               95.773 | since                     Wed Oct  3 21:50:46 2012

Certes, il n'a jamais fonctionné six mois de suite, contrairement à d'autres machines Unix mais rappelez-vous qu'il est installé à la maison, pas dans un centre de données professionnel, et qu'il fait tourner Arch Linux, qui change le noyau Linux souvent, nécessitant un redémarrage.

Les services qui tournent dessus ? Icinga pour la surveillance et Cacti pour les statistiques d'activité, essentiellement. Cacti est très gourmand en ressources lorsqu'on affiche les graphes mais, en fonctionnement normal, la charge est très modérée (de l'ordre de 1, en moyenne), comme l'affiche xload : xload-pi.png

Il est vrai que le travail lié à une telle activité est relativement faible. Icinga surveille 47 machines et 152 services. Les programmes exécutés pour les tests sont en C, Perl, Python, etc. Rien d'extraordinaire pour une machine Unix mais cela illustre qu'un Raspberry Pi a exactement les mêmes capacités qu'un « vrai » ordinateur. Je me connecte souvent en SSH sur cette machine, pour mesurer depuis mon réseau local, et la réactivité du shell est parfaite. Cacti affiche 6 machines, avec environ 4 graphes par machine. En bits/seconde, cela fait : pi-eth0-bytes.png Et en paquets/seconde : pi-eth0-packets.png

Et les entrées/sorties sur la carte SD ? Voici ce qu'affiche vmstat :

% vmstat 300
procs -----------memory---------- ---swap-- -----io---- -system-- ------cpu-----
 r  b   swpd   free   buff  cache   si   so    bi    bo   in   cs us sy id wa st
 0  0  54976  28184  10432  50084    0    0     4     1    7    8 25  4 70  0  0
 0  0  55056  33576   9892  49228    0    0     4    19  375  220 26  4 69  0  0
 0  0  55168  45464   4304  43656    0    0     6    19  385  243 27  4 68  0  0

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)