Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Nous sommes tous des sauterelles

Première rédaction de cet article le 23 février 2006
Dernière mise à jour le 2 septembre 2010


Si vous regardez ce blog sans payer, vous êtes un insecte nuisible. C'est ce qu'affirme la campagne actuelle du gouvernement français.

Même chose si vous accédez à une des innombrables ressources libres disponibles sur Internet comme l'encyclopédie Wikipédia ou comme les RFC.

Le gouvernement remet sur la table le projet de loi DADVSI, dont une première version s'était cassée la figure à l'Assemblée, et lance cette fois un lourd arsenal de propagande, autour du site http://lestelechargements.COM (on note l'extension commerciale, qui indique bien les préoccupations du Ministère dit de la Culture).

Le chef d'œuvre de ce site est un film, nommé « Les sauterelles ». Il n'est diffusé qu'en utilisant la technique fermée Flash (là encore, c'est parfaitement logique pour un projet de loi qui s'attaque entre autre au logiciel libre) mais une version MOV est disponible en http://hack.tion.free.fr/video/leshordesbarbares.mov.

Pour illustrer les principe défendu par http://rddv.com/ (ministre de la culture à l'époque et bien oublié aujourd'hui) comme quoi il n'y a pas de citoyen sur Internet, juste des consommateurs, le film les montre comme des insectes ravageant un champ. L'idée que l'internaute puisse être également un producteur, un créateur, n'est manifestement pas arrivée jusqu'au Ministère.

Ce film noir et blanc utilise toutes les techniques de la propagande cinématographique, à un point qui rappelle les plus grandes réalisations de ce domaine comme Le Triomphe de la volonté.

Il illustre surtout la façon dont le gouvernement voit les citoyens : une nuée d'animaux nuisibles et voraces, les sauterelles. Ce n'est pas innocent de représenter les utilisateurs de l'Internet comme des animaux, surtout comme une masse d'animaux indifférenciés, ceux contre lesquels on n'hésite pas à épandre l'insecticide.

Depuis sa publication initiale, le nom de domaine http://lestelechargements.COM n'a pas été renouvellé et est aujourd'hui utilisé par un domaineur. Belle illustration du manque de sérieux et de suite dans les idées, manque qui affecte le département de la propagande...

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)