Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Server Fault, un site de Q&A pour administrateurs systèmes et réseaux

Première rédaction de cet article le 27 mai 2009


Jeff Atwood a annoncé le 25 mai le lancement de la version « beta publique » de Server Fault, un compagnon du fameux site Stack Overflow. Server Fault est un site Web de questions & réponses pour administrateurs systèmes et réseaux, avec système de réputation.

Comme pour son célèbre parent, Server Fault repose sur le principe que toute personne qui veut écrire doit s'authentifier (en OpenID, donc, http://www.bortzmeyer.org/ pour moi) et que les actions de cette personne (poser une question, proposer une réponse) lui vaudront petit à petit une réputation, déterminée par les votes des autres utilisateurs. Les simples lecteurs peuvent, eux, être anonymes.

Les réponses aux questions sont classées, non pas dans l'ordre chronologique comme sur un blog mais dans l'ordre décroissant des votes, ce qui permet à l'information la plus reconnue d'émerger hors du bruit. C'est un gros avantage, par exemple par rapport aux traditionnelles listes de diffusion où il faut faire un gros effort de synthèse lorsqu'on lit un fil riche, rempli de messages parfois incomplets ou contradictoires.

Pour ceux que ça intéresse, ma réputation est de 214 ce qui me permet, par exemple, de voter contre une contribution (il faut une réputation de 15 pour voter pour) et d'avoir moins de publicité. À 250, je pourrai voter sur la fermeture ou la réouverture de mes propres questions et à 500, je pourrais réétiqueter les questions des autres.

Comme il est peu probable qu'un lecteur soit intéressé par tous les systèmes d'exploitation possibles, Server Fault permet d'étiquetter les questions et chercher ensuite selon ces étiquettes. Ainsi, http://serverfault.com/questions/tagged/netbsd donnera accès aux questions sur le système d'exploitation NetBSD (pour l'instant aucune) et http://serverfault.com/questions/tagged/bind aux questions sur le serveur de noms BIND.

Ouvert en version beta avant l'annonce officielle, Server Fault n'est pas encore aussi riche que son grand cousin Stack Overflow mais je pense qu'il va le rattraper rapidement.

Principaux bémols : comme son prédécesseur, il n'est qu'en anglais et le (excellent) logiciel n'est pas distribué (même pas sous une licence restrictive) donc on ne peut pas facilement essaimer cette idée.

Ce genre d'outils est l'exemple de ce qu'on peut produire de mieux avec le Web, la mise en commun de la connaissance et son organisation.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)