Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Traduction de « host » (par opposition à « router »)

Première rédaction de cet article le 2 février 2011
Dernière mise à jour le 6 février 2011


L'architecture de l'Internet repose largement sur une distinction entre la machine ordinaire (le host, dans la langue de Ken Follett) et le routeur (router en anglais). Traduire le second est facile, mais le premier ? Hôte, machine, terminal, quoi d'autre ?

J'essaie en général, sur ce blog ou ailleurs, d'écrire en français correct et cela veut dire d'utiliser avec précaution les termes en anglais. Mais ce n'est pas toujours facile (ni d'ailleurs toujours souhaitable) en informatique. Ainsi, il semble qu'il n'existe pas de traduction correcte pour ce concept. Il est pourtant essentiel. Depuis longtemps, l'Internet sépare le routeur, qui fait passer des paquets IP d'une interface à l'autre, et peut donc traiter des paquets dont l'adresse IP de destination n'est pas une des siennes, du host qui, lui, n'accepte que les paquets qui lui sont destinés (et les paquets de diffusion). L'évolution ultérieure de TCP/IP a toujours été d'accroître cette différence. Ainsi, lorsque j'ai commencé sur Unix, on se souvenait encore de l'époque où Unix routait les paquets par défaut, dès qu'il détectait au moins deux interfaces réseau (aujourd'hui, il faut l'activer explicitement, par exemple avec la variable sysctl inet.ipv6.conf.all.forwarding sur Linux). Ensuite, il était courant que les hosts écoutent sur le réseau avec le protocole RIP (mis en œuvre dans le démon routed, qui était lancé d'autorité) pour apprendre les routes possibles.

Aujourd'hui, les documents normatifs sont même différents pour routeur et host : RFC 1812 pour le premier contre RFC 1122 et RFC 1123 pour le second.

Donc, comment traduire ce host. J'ai vu passer plusieurs traductions, sur lesquelles je sollicite l'avis de mes chers et érudits lecteurs :

  • Hôte : traduction littérale de host et qui fait un peu bizarre, on pense plutôt à un dîner dans un château. Mais Jean-Marc Liotier me suggère que cela veut simplement dire que le host héberge des fonctions et services (pair BitTorrent, serveur HTTP, etc). Ce terme a l'avantage de coller à celui utilisé en Anglosaxonie, tout en promouvant l'accent circonflexe, trop souvent méprisé (merci à Olivier Marce pour s'en soucier).
  • Terminal : bon terme, qui désigne bien le fait que le host est à une extrémité de la communication mais il fait un peu mainframe. On dirait une traduction inventée par les tenants du Minitel, puisque « Terminal » fait tout de suite penser à une machine dotée de capacités limitée, purement consommatrice, exactement ce que voudraient les partisans du Minitel.
  • Ordinateur (proposé par Samuel C) : Pas mal pour un public non-technique (qui considère qu'un routeur n'est pas un ordinateur) mais factuellement inexact (le routeur est presque toujours un ordinateur, même si on peut envisager des routeurs qui seraient tellement spécialisés dans leur tâche qu'ils ne pourraient plus être appelés ainsi).
  • Poste (proposé par Gaël Roualland) ou Station (proposé par Thomas Quinot) : original mais qu'est-ce que cela donne pour un engin mobile comme un phono sapiens ? Peut-on l'appeler « station » ? « Poste » est en tout cas amusant pour un poste téléphonique...
  • Machine : bof, un routeur est une machine, aussi. Mais il semble que les non-experts n'utilisent pas ce mot pour un routeur.
  • Machine hôte (suggestion de Zythom).
  • Machine feuille (terme emprunté à la théorie des graphes, le routeur étant alors un nœud, et proposé par Thomas Quinot). Ou Machine d'extrémité ? Ou machine d'utilisateur (suggéré par Christophe Deleuze mais un host n'a pas forcément d'utilisateur humain derrière). Tous ces termes sont bien lourds...
  • ETTD, un vieux sigle des télécoms, rappelé d'entre les morts par Thomas Quinot.
  • Toujours dans la tradition télécomienne, Stéphane Bernard propose Terminaison (pensez à l'anatomie).
  • Machine terminale : c'est ce que j'utilise en ce moment, je trouve que c'est un peu mieux que « terminal ».

Des avis ? Des termes pas encore proposés ?

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)