Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Qui achète du porno en ligne ?

Première rédaction de cet article le 17 mars 2009


Les économistes peuvent tout étudier, comme l'a montré Steven Levitt dans son célèbre livre Freakonomics. Donc, les ventes de pornographie en ligne sont aussi un sujet d'étude. Quel jour de la semaine y a t-il le plus d'abonnements ? Dans quel état des États-Unis ? Ces achats sont-ils corrélés à la pratique religieuse ? Au niveau de diplôme ?

Benjamin Edelman, professeur à la Harvard Business School répond à toutes ces questions dans son article Red light states: who buys online adult entertainment?. La pornographie est un des principaux moteurs du développement des NTIC. C'est une industrie dynamique, très ancienne et qui a toujours su tirer profit des nouveaux médias, comme le livre, la photographie ou, aujourd'hui, l'Internet. Il est donc normal que les économistes l'étudient de près. L'article d'Edelman est notamment très intéressant par sa description de l'organisation de cette industrie aux États-Unis, les relations entre les acteurs, les mécanismes de commercialisation, les défis auxquels les entreprises sont confrontées (comme la copie illégale qui, comme dirait Christine Albanel, nuit gravement aux créateurs, et qui a motivé beaucoup de développements marketing intéressants pour récompenser les clients légaux).

Je ne donne pas toutes les réponses ici, à vous de voir l'article mais le point le plus intéressant est que, lors d'études nationales aux États-Unis, les différences d'un état à l'autre sont souvent énormes (Edelman cite l'exemple de la densité de population ou bien du taux de possession d'un camion). Ici, au contraire, le sujet est consensuel, les différences entre états sont, par rapport à la plupart des études, relativement faibles.

N'espérez pas des photos coquines, c'est un article d'économie, il est plein de chiffres et les seules courbes ne sont pas celles du corps humain.

Sur le même sujet, on peut lire en français «  Le dimanche, jour du seigneur... et du porno ».

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)