Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Mon livre « Cyberstructure »

Ève

Fiche de lecture : Les Fans

Auteur(s) du livre : Mélanie Bourdaa
Éditeur : C&F Éditions
978-2-37662-029-7
Publié en 2021
Première rédaction de cet article le 15 novembre 2021


Ce livre est consacré à l'étude des fans, notamment de série télé. Souvent présentés comme un peu bizarres, monomaniaques, fanatiques (cf. l'étymologie de « fan »), sans « vraie vie » et vivant dans l'imaginaire, les fans sont au contraire des sujets d'études dignes d'intérêt.

J'ai découvert dans ce livre qu'il existait même une catégorie de SHS sur la question, les fan studies. Les fans ne sont pas une nouveauté de l'Internet, l'auteure cite les regroupements de fans de Sherlock Holmes dès le 19e siècle. La thèse de l'auteure est que les fans ne sont pas des abrutis qui suivent passivement une série mais qu'ils interagissent, qu'ils critiquent, qu'ils utilisent la série dans tel ou tel but, par exemple politique (le sous-titre du livre est « publics actifs et engagés »). Le livre parle du militantisme autour des séries (des féministes utilisant Wonder Woman ou Leia comme référence), de création à partir de séries (fanfiction), etc.

J'ai eu du mal avec les références, toutes étatsuniennes. Par exemple, la dernière étude de cas couvre une série dont j'ignorais même l'existence, Wynonna Earp, qui a apparemment un club de fans particulièrement motivé·es et organisé·es. Il est parfois difficile de suivre le livre si on ne connait pas ces séries.

Les fans sont, par définition, passionnés par leur sujet et cela peut mener à des comportements négatifs, par exemple contre les fans d'autres séries, ou contre les fans de la même série, mais qui préfèrent tel personnage plutôt que tel autre. L'auteur parle assez peu de ces aspects néfastes, qu'on peut facilement observer sur Twitter dans l'univers de la téléréalité, avec les insultes et menaces des fans de tel ou tel personnage.

Les fans peuvent aussi s'estimer en droit d'influencer la série et ses futurs épisodes, menant des campagnes, par exemple pour qu'on donne une place plus importante à tel personnage particulièrement apprécié (parfois pour des raisons politiques). Je trouve personnellement que le livre est un peu court sur l'analyse critique de ce phénomène, par exemple lorsqu'il cite des acteurs et actrices de séries qui tiennent publiquement des discours en accord avec celui de leur personnage dans la série : sincérité ou marketing ? Ce n'est pas étudié.

Les fans, on l'a dit, ne sont pas des spectateurs passifs. Une des parties les plus intéressantes du livre est consacré au travail que font certains fans autour de leur série favorite, par exemple en construisant des formidables encyclopédies en ligne comme le Wiki of Ice and Fire (non cité dans le livre, je crois) ou le Battlestar Galactica Museum. Un tel travail, avec ce qu'il implique, non seulement de temps passé, mais également de coordination dans le groupe, et de mentorat des nouveaux, est bien loin de l'image du fan asocial claquemuré dans sa chambre et s'adonnant au binge-watching. Bref si, comme moi, vous ne connaissez pas tellement ce monde des fans, vous apprendrez plein de choses dans ce livre.

Autre article, plus détaillé, sur ce livre, celui de Christine Hébert.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)