Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 1984: IAB and IESG Statement on Cryptographic Technology and the Internet

Date de publication du RFC : Août 1996
Auteur(s) du RFC : IAB & IESG
Pour information
Première rédaction de cet article le 22 septembre 2005


Un RFC très politique, que ce 1984 qui s'attaque aux restrictions d'usage à la cryptographie. Au moment où il est sorti, la cryptographie était de fait interdite en France (et la situation, si elle s'est améliorée, est encore loin d'être parfaite). Et les États-Unis restreignaient très sévèrement l'exportation de logiciels cryptographiques (là encore, ces restrictions n'ont pas complètement disparu).

Le RFC prend nettement position : l'IAB et l'IESG, ensemble, affirment que la cryptographie forte (pas les systèmes ultra-bridés qui étaient proposés à l'époque avec les navigateurs Web) est indispensable à la sécurité de l'Internet, qu'il n'existe aucune autre méthode réaliste d'assurer une sécurité raisonnable sur un réseau ayant l'architecture de l'Internet et que cette sécurité ne doit pas être sacrifiée aux intérêts des polices et des services secrets.

Le RFC se penche aussi sur des cas plus techniques, comme sur les clés cryptographiques ne servant qu'à la signature, qui ne devraient jamais faire l'objet d'un dépôt de séquestre, puisqu'il n'existe aucune raison légitime de les "saisir".

Ce RFC dont le numéro ne doit rien au hasard, a marqué une étape dans la construction politique de l'Internet.


Téléchargez le RFC 1984

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)