Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 4862: IPv6 Stateless Address Autoconfiguration

Date de publication du RFC : Septembre 2007
Auteur(s) du RFC : S. Thomson (Cisco), T. Narten (IBM), T. Jinmei (Toshiba)
Chemin des normes
Première rédaction de cet article le 20 octobre 2007


Ce RFC met à jour un protocole qui a souvent été présenté comme un des gros avantages d'IPv6, la possibilité d'acquérir une adresse globale par autoconfiguration.

Le principe de SLAAC (StateLess Address AutoConfiguration) est simple : la machine IPv6 écoute sur le réseau et détecte les RA (Router Advertisement) envoyés par le routeur (notre RFC ne s'applique en effet qu'aux machines « terminales », pas aux routeurs). Ces RA l'informent de la valeur du préfixe réseau utilisé. La machine concatène ce préfixe à un identificateur d'interface, obtenant ainsi une adresse (section 5 du RFC, notamment 5.5).

L'identificateur d'interface est décrit dans le RFC 4291, qui indique comment les fabriquer à partir d'éléments comme les adresses MAC. (Notez que la méthode recommandée est désormais de ne plus utiliser l'adresse MAC, cf. RFC 8064.)

Voici, vu par tcpdump, un de ces RA :

17:49:23.935654 IP6 fe80::20c:6eff:fe6e:e5d4 > ff02::1: ICMP6, router advertisement, length 56

Si le préfixe annoncé est 2001:660:f108::/64 et que le RA est reçu par la machine dont l'identificateur d'interface est 20c:6eff:fe6e:e73a, l'adresse IPv6 fabriquée sera 2001:660:f108:0:20c:6eff:fe6e:e73a.

Si IPv4 a désormais une possibilité analogue grâce au RFC 3927, IPv6 garde un gros avantage, la notion de préfixe publié, qui fait que ces adresses autoconfigurées sont globales, elles peuvent être utilisées sur tout l'Internet.

Cette méthode d'autoconfiguration, dite sans état, est concurrente de DHCP (RFC 3315).

Notons qu'on n'est pas obligé d'attendre le Router Advertisement du routeur, on peut le solliciter avec un Router Solicitation.

La section 5.4 de notre RFC décrit la procédure DAD (Duplicate Address Detection), qui permet de s'assurer que l'adresse obtenue est bien unique en envoyant un Neighbor Solicitation (RFC 4861).

Toujours vue avec tcpdump, voici toute la procédure, envoi d'un RS, réception du RA et DAD :

18:13:32.046584 IP6 fe80::20c:6eff:fe6e:e73a > ff02::2: ICMP6, router solicitation, length 16
18:13:32.046861 IP6 fe80::20c:6eff:fe6e:e5d4 > ff02::1: ICMP6, router advertisement, length 56
18:13:32.578592 IP6 :: > ff02::1:ff6e:e73a: ICMP6, neighbor solicitation, who has 2001:660:f108:0:20c:6eff:fe6e:e73a, length 24

tcpdump n'affiche pas tous les détails, il ne montre pas le préfixe, ni la durée du bail (l'annonce RA est valable pour un certain bail, de durée limitée).

Parmi les limites du protocole, la section 6 du RFC note qu'il n'offre aucune sécurité. Une machine peut envoyer des faux RA, peut répondre aux DAD qui ne sont pas pour elle, etc.

Notre RFC remplace le RFC 2462. Il s'agit de changements mineurs, qui ne devraient pas toucher l'interopérabilité (mais qui peuvent affecter les implémentations, comme l'obligation d'un délai aléatoire avant de tester la duplication d'adresse).


Téléchargez le RFC 4862

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)