Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 5470: Architecture for IP Flow Information Export

Date de publication du RFC : Mars 2009
Auteur(s) du RFC : G. Sadasivan (Cisco), N. Brownlee (CAIDA / University of Auckland), B. Claise (Cisco), J. Quittek (NEC Europe)
Pour information
Première rédaction de cet article le 1 avril 2009


Voici donc les RFC décrivant le protocole IPFIX, le successeur normalisé de Netflow. Ce RFC particulier décrit l'architecture d'IPFIX.

Ces RFC sont bâtis sur le travail du groupe "ipfix" de l'IETF qui avait formalisé son cahier des charges dans le RFC 3917. Il s'agissait de remplacer le protocole privé Netflow par un mécanisme ouvert et normalisé.

La section 2 du RFC décrit la terminologie utilisée. L'un des principaux termes est évidemment celui de flot (flow) et on notera la définition très large choisie : en gros, un flot est n'importe quel ensemble de paquets pour lequel il existe un critère automatique permettant de tester leur appartenance au flot. Cela peut donc être l'adresse source, l'adresse destination, ou même des données qui n'apparaissent pas dans le paquet (comme l'adresse du routeur suivant).

Les autres concepts importants sont ceux d'exporteur (exporter, nommé probe dans Netflow) et de récolteur (collector). Le premier (en général un routeur mais ce n'est pas obligé, le logiciel libre Ntop peut aussi servir d'exporteur) exporte des flots sous forme agrégée, le second les récolte et les traite.

On notera que le format des flots n'est pas complètement spécifié dans les RFC. En effet, chaque exporteur peut définir des gabarits (template) décrivant les données transmises par le flot (section 5.6 du RFC).


Téléchargez le RFC 5470

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)