Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 6522: The Multipart/Report Media Type for the Reporting of Mail System Administrative Messages

Date de publication du RFC : Janvier 2012
Auteur(s) du RFC : M. Kucherawy (Cloudmark)
Chemin des normes
Réalisé dans le cadre du groupe de travail IETF appsawg
Première rédaction de cet article le 17 janvier 2012


Un court RFC pour un format simple : le type MIME multipart/report permet d'envoyer des rapports structurés au sujet d'un message. Ce RFC est la dernière version de la norme sur multipart/report, marquée par un léger allègement des règles d'utilisation.

Pas de grands changements, sinon. L'idée de base de multipart/report est de pouvoir faire des messages à propos des messages. Par exemple, un avis de non-remise (RFC 3461) est un message disant qu'un message n'a pu être remis, et intégrant le message originel. Un rapport ARF (RFC 5965) est un message disant qu'un message est abusif (spam, par exemple) et intégrant également le message originel. D'où l'idée d'avoir un type commun pour tous ces « messages sur les messages », et c'est multipart/report, normalisé dans notre RFC 6522, qui succède au RFC 3462 (qui succédait lui-même au RFC 1892). Ce type multipart/report est très largement utilisé depuis longtemps, et par de nombreux logiciels.

La présentation détaillée du type « rapport » figure en section 3. Voici d'abord un exemple d'un tel message, ici pour indiquer une non-délivrance, généré par un MTA Postfix :

Date: Wed, 11 Jan 2012 13:45:44 +0000 (UTC)
From: MAILER-DAEMON@bortzmeyer.org (Mail Delivery System)
Subject: Undelivered Mail Returned to Sender
To: bortzmeyer@nic.fr
Auto-Submitted: auto-replied
MIME-Version: 1.0
Content-Type: multipart/report; report-type=delivery-status;
        boundary="154CD3AC2C.1326289544/mail.bortzmeyer.org"
Content-Transfer-Encoding: 8bit

This is a MIME-encapsulated message.

--154CD3AC2C.1326289544/mail.bortzmeyer.org
Content-Description: Notification
Content-Type: text/plain; charset=us-ascii

[La première partie du rapport, lisible par un humain.]

This is the mail system at host mail.bortzmeyer.org.

I'm sorry to have to inform you that your message could not
be delivered to one or more recipients. It's attached below.

--154CD3AC2C.1326289544/mail.bortzmeyer.org
Content-Description: Delivery report
Content-Type: message/delivery-status

[La deuxième partie du rapport, conçue pour être analysée par des
programmes.]

Reporting-MTA: dns; mail.bortzmeyer.org
X-Postfix-Queue-ID: 154CD3AC2C
X-Postfix-Sender: rfc822; bortzmeyer@nic.fr
Arrival-Date: Wed, 11 Jan 2012 12:24:50 +0000 (UTC)

Final-Recipient: rfc822; nothere@nowhere.example
Action: failed
Status: 5.4.4
Diagnostic-Code: X-Postfix; Host or domain name not found. Name service error
    for name=nowhere.example type=AAAA: Host not found

--154CD3AC2C.1326289544/mail.bortzmeyer.org
Content-Description: Undelivered Message
Content-Type: message/rfc822
Content-Transfer-Encoding: 8bit

[Puis le message originel, dans la troisième partie du rapport.]

Notez le paramètre report-type, qui a ici la valeur delivery-status. (Cela serait feedback-report pour du ARF.)

Notez surtout le découpage en trois parties (la dernière est optionnelle) :

  • Une partie qui contient un message en format libre et en langue naturelle.
  • Une partie structurée (dans l'exemple ci-dessus, avec la syntaxe message/delivery-status du RFC 3464).
  • Le message originel.

Si on trouve le message originel trop gros, la troisième partie peut se composer uniquement des en-têtes du message. Elle aura alors le type message/rfc822-headers (section 4 de notre RFC).

Naturellement, les messages multipart/report ne sont pas plus authentifiés que les autres messages : il faut donc éviter d'agir automatiquement lors de leur réception (section 7).

Le seul changement de fond depuis le RFC 3462 concerne une ancienne restriction : multipart/report ne pouvait apparaître qu'au plus haut niveau du message (rappelez-vous que MIME est récursif, un message MIME peut contenir d'autres messages MIME). Cela interdisait, par exemple, de faire un multipart/report au sujet d'un multipart/report. Il semble bien que personne ne mettait en œuvre cette restriction et ce nouveau RFC 6522 l'a donc supprimé. (Voir section 1.)


Téléchargez le RFC 6522

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)