Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 7154: IETF Guidelines for Conduct

Date de publication du RFC : Mars 2014
Auteur(s) du RFC : S. Moonesamy
Première rédaction de cet article le 3 mars 2014


L'IETF, comme toute organisation humaine, a parfois des problèmes avec le comportement de certains de ses membres. Et, même quand il n'y a pas encore eu de problèmes (ce qui semble le cas à l'IETF), cela peut être une bonne idée de les traiter avant qu'ils ne surviennent. C'était le but du RFC 3184 en 2001, RFC que ce nouveau RFC remplace. Voici donc les règles de comportement à l'IETF. Résumées en quelques mots « ne vous comportez pas comme une brute ».

Ce n'est pas forcément une règle triviale à appliquer. En effet, l'IETF rassemble des participants d'origines très diverses. Ils et elles sont de pays différents, de cultures différentes, et ont des avis très distincts sur ce qui constitue un comportement poli et digne. L'idée de base est que chaque participant soit traité avec respect et qu'il n'est pas question de tolérer, par exemple (cet exemple n'est pas dans le RFC, qui évite soigneusement tous les exemples qui auraient l'air féministes) le harcèlement systématiques des participantes qui se fait à DEF CON.

Malheureusement, ce RFC se sent obligé d'ajouter qu'il faut se comporter de manière « professionnelle » comme si les amateurs, eux, étaient des brutes avinées et qu'il n'y a que dans le cadre du travail qu'on peut être civilisé.

Donc, les règles concrètes, en section 2 de ce RFC. D'abord, respect et courtoisie vis-à-vis des collègues, « traitez-les comme vous voudriez être traité » (notez que ce conseil ne tient pas compte, justement, de la diversité... Pas facile de normaliser la politesse.) Le RFC insiste sur le rôle de la langue : l'IETF fait tout en anglais et cette langue n'est pas la langue maternelle de tous les participants. Il est donc crucial que les anglophones en tiennent compte, parlent lentement, en évitant l'argot, et surtout en essayant sincèrement de comprendre le non-anglophone, sans le mépriser parce qu'il ne maîtrise pas la langue de Turing.

Ensuite, le RFC insiste sur le fait qu'on discute d'idées, pas de personnes, et qu'on utilise des arguments rationnels. Les tactiques d'intimidation (« il faut vraiment ne rien connaître à TLS pour proposer une telle modification ») ne sont pas admises. (Ce type de réponse est connu sous l'acronyme SQCFCR, Simple Question, Content-Free Condescending Response. À la place, il faut utiliser le SQPA, Simple Question, Polite Answer.)

Autre règle, qui ne concerne pas directement l'interaction entre les participants, l'obligation de chercher, en conscience, les meilleures solutions pour l'Internet, pas seulement celles qui correspondent aux intérêts d'un groupe particulier. Même si le RFC ne cite pas cet exemple, on peut penser à un participant travaillant pour la NSA qui chercherait à faire adopter une cryptographie de qualité inférieure comme norme IETF, pour faciliter l'espionnage.

Et une dernière règle, l'obligation de ne pas faire perdre son temps aux autres en travaillant sérieusement, en lisant les documents, et en n'oubliant pas de regarder l'historique d'une discussion avant de sauter dedans à pieds joints.

Et en cas de violation de ces règles ? Les témoins, signale l'annexe A du RFC, peuvent les signaler à l'IETF chair ou à l'IESG. L'annexe B décrit les conséquences qui peuvent s'ensuivre, par exemple le refus de laisser la parole à certaines personnes en raison de leur comportement (RFC 2418) ou la mise sur une liste noire des gens dont les messages aux listes de diffusion seront rejetés (RFC 3683 et RFC 3934).

Quels changements depuis le RFC 3184 ? Ils sont documentés dans l'annexe C. Pas de changements de fond, une phrase malheureuse demandant aux débutants de se taire et d'écouter a été retirée, le texte sur l'usage de l'anglais a été changé...

Je recommande la lecture de l'excellent exposé de Radia Perlman à l'IETF 53...


Téléchargez le RFC 7154

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)