Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Fiche de lecture : Les dix millénaires oubliés qui ont fait l'histoire

Auteur(s) du livre : Jean-Paul Demoule
Éditeur : Fayard
978-2-213-67757-6
Publié en 2017
Première rédaction de cet article le 10 décembre 2017


Quand on parle de la préhistoire, tout le monde voit ce que c'est : des types vêtus de peaux de bêtes partant chercher du feu ou chassant le mammouth, ou encore inventant plein de choses. Idem pour l'histoire, on a plein de livres et de films sur tous les aspects de l'histoire, depuis qu'on a inventé l'écriture, jusqu'à Stéphane Bern et Franck Ferrand. Mais entre les deux ? Entre les deux, dit l'auteur, il y a « dix millénaires zappés ». La période qui va en gros de 13 000 à 3 000 AEC : qu'en savons-nous ?

Le livre fait le tour des innovations qui ont marqué cette période un peu oubliée : l'agriculture, bien sûr, les villages, les outils en métal, mais aussi la religion organisée. Il y avait bien sûr des croyances depuis longtemps mais, pendant ces dix millénaires, on commence à en voir des manifestations partout, y compris au prix d'efforts colossaux, inimaginables quand on était chasseur-cueilleur. Et cela ne s'arrête pas là. C'est aussi pendant cette période, dix mille ans avant Macron, qu'on invente les inégalités. Avant, il y avait sans doute des chefs. Mais l'examen des tombes ne permettait pas de voir des vraies inégalités. Pendant les dix millénaires, on voit au contraire apparaitre la distinction entre ceux qu'on enterre simplement, et ceux dont le tombeau recèle des richesses qui feront la joie des archéologues. L'auteur examine comment des gens qui vivaient à peu près libres ont pu accepter cet asservissement, et note que cela n'a pas été un processus linéaire, mais qu'il y a eu de nombreux retours à des enterrements égalitaires (suite à des révoltes contre les chefs ?)

Mais la civilisation ne s'est pas arrêtée à la religion et aux chefs. On a aussi inventé la guerre. Oui, bien sûr, il y avait de la violence avant. Mais des armées entières s'affrontant, alors que la plupart des soldats n'avaient aucune raison personnelle de se battre, ça date aussi de cette époque. (L'Europe en dehors de la Grèce était en retard sur la voie de la civilisation, et n'a donc connu sa première grande bataille que vers 1 200 AEC.) Effet amusant de la guerre, c'est aussi pendant cette période que le cannibalisme est devenu tabou…

Et la domination masculine ? A-t-elle toujours existé ? Et, si non, a-t-elle été inventée pendant cette période ? Contrairement aux batailles, cela ne laisse pas forcément beaucoup de traces analysables. Là, on est forcément davantage dans la spéculation, comme les théories de Bachofen, qui cherchait à tout prix à prouver que la domination masculine n'est pas universelle (alors qu'apparemment, elle l'est).

Et je vous laisse découvrir dans ce livre les autres étonnantes innovations de l'époque.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)