Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Filtrage maladroit dans les bibliothèques parisiennes

Première rédaction de cet article le 13 mars 2009


Il existe plein d'endroits au monde où l'accès à l'Internet est filtré, par exemple par le passage obligatoire des requêtes HTTP à travers un relais qui va tenter de déterminer si la page Web qu'on veut voir est légitime ou pas. Ces relais fonctionnent en général en combinant une liste noire d'URL interdits et une liste blanche d'URL autorisés. Ces listes sont maintenues au petit bonheur la chance et sont une grande source d'agacement pour les utilisateurs, comme le montre le filtrage dans les bibliothèques parisiennes.

On croit souvent que ce filtrage n'existe que chez les sauvages, par exemple à Dubaï ou bien au fin fond du Texas. Mais on le trouve dans beaucoup d'endroits et des exaltés comme Frédéric Lefebvre voudraient le généraliser (« Combien faudra-t-il de jeunes filles violées pour que les autorités réagissent ? »).

La Mairie de Paris, qui gère un excellent réseau de bibliothèques municipales, munies d'accès Internet, l'a entendu. Un filtrage automatique est en place et il n'est pas très subtil. Le site de tagging del.icio.us, ayant récemment changé son nom de domaine de del.icio.us en delicious.com en a fait l'expérience et s'est retrouvé classé dans la rubrique Pornographie (le message du filtre ne donne pas la raison mais elle apparrait dans l'URL, paramètre CAT, par exemple http://195.154.158.97:81/public/stop.htmopt?CAT=[art-lg|pornographie-ac]&RULE=[General]&DATETIME=[13/Mar/2009:17:41:01]&FILE=-&CODE=06dc8bf5cf7f7f496d71a83eba063d3ffbdbf69ee9f246546bf8b3237503f730a902db232a8b86f9d577b9f62db0c7d5d767f0ed91f98f8b4408d4c824db1f8f63e19a6cbba131e108be8f63c32211bd39275e99f61120df&LANG=fra&URL=http://en.wikipedia.org/wiki/Hustler).

Après, c'est une page du Wikipédia anglophone, http://en.wikipedia.org/wiki/Discover_(magazine). Pourquoi celle-ci (le reste du Wikipédia anglophone est accessible) ? Qu'est-ce que ce malheureux magazine scientifique peut avoir fait de mal ? La page Wikipédia consacrée à Hustler est dans la même situation (on peut par contre lire l'article sur le Wikipédia francophone : bravo pour la cohérence). C'est absurde car, même si on trouve le journal original contestable, l'article encyclopédique sur le journal devrait être accessible. Mais, si je vois bien le problème que les puritains peuvent avoir avec Playboy, qu'est-ce qui ne va pas avec Discover ? Qui a décidé de le ranger dans « Pornographie » ? (La page de Wikipédia sur Hitler est accessible, alors qu'il a certainement fait bien plus de mal que Playboy...)

À chaque fois, en utilisant le formulaire de signalement d'un URL mal filtré, l'accès a été décoincé. Mais quelle perte de temps. Les bibliothécaires n'ont rien d'autre à faire que de maintenir à jour une liste d'URL ?

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)