Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Google Scholar sélectionne t-il bien ses sources ?

Première rédaction de cet article le 30 avril 2010


Normalement, le service Google Scholar permet d'effectuer des recherches uniquement dans des travaux universitaires « sérieux », publiés dans des revues ayant pignon sur rue, etc. Le but est d'éviter qu'une recherche n'amène sur le blog personnel d'un zozo qui raconte n'importe quoi. Mais la requête très banale « sql », en ce moment, atterrit sur mon blog !

Depuis quelques semaines, à en juger par l'examen du journal de http://www.bortzmeyer.org, plein de visiteurs viennent de Google Scholar (pas seulement de sa version francophone). Et, en effet, taper simplement « sql » dans ce service, avec demande en anglais, mène en sql-standard.html, page d'un blog personnel, qui n'a rien de « scientifique » (vérifiez vous-même avec http://scholar.google.fr/scholar?q=sql&hl=fr&btnG=Rechercher&lr=).

Google a sans doute été trompé par le fait que cet article parle d'un livre universitaire sérieux. Mais cela veut dire que la sélection des sources de Google Scholar se fait par une heuristique, apparemment pas très fiable, et pas manuellement comme c'était apparemment le cas avant. La description que fait Google Scholar de lui-même, « Ces travaux peuvent provenir de sources telles que des éditeurs scientifiques, des sociétés savantes, des référentiels de prépublication, des universités et d'autres organisations de recherche. » est donc très trompeuse.

Bref, comme avant, il ne faut pas se fier aveuglément au résultat d'un moteur de recherche et toujours garder son cerveau allumé.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)