Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Le koala n'est pas vraiment karmique pour moi

Première rédaction de cet article le 24 novembre 2009


Je viens de passer un portable Ubuntu dans la dernière version de ce système d'exploitation et j'ai bien galéré autour de gdm.

Ubuntu a de jolis noms pour ses versions. Je viens de passer du Bouquetin Intrépide au Koala Karmique (en sautant l'étape intermédiaire du Jackalope Enjoué, ce qui ajoutait un élément de risque). En gros, ça s'est bien passé, sauf que gdm (Gnome Display Manager) ne se lançait plus normalement. Lancé à la main par sudo gdm, tout allait bien. Lancé par le système lui-même au démarrage, ou bien par la commande officielle sudo service gdm start, X se lance mais gdm plante presque aussitôt et me laisse avec un écran X tout noir (l'écran reste vraiment noir, sans clignoter).

Des commandes comme aptitude dist-upgrade (pour être sûr que tout soit à jour) ou aptitude install ubuntu-desktop (pour être sûr qu'il ne manque rien) n'aident pas (merci à gabe, à ce sujet).

Après pas mal de temps passé, la solution est de retourner à l'ancien gdm, comme expliqué en http://richardsantoro.wordpress.com/2009/11/02/ubuntu-9-10-karmic-koala-reinstaller-lancien-gdm/ ou en http://www.ubuntugeek.com/how-to-downgrade-gnome-display-manager-2-28-to-2-20-in-ubuntu-9-10-karmic.html. Cela nécessite un peu de sed (s#X11R6/##) mais ça marche. On peut trouver des détails dans la documentation d'Ubuntu en français (merci à Antonio Kin-Foo pour son aide).

Bref, Ubuntu a parfois des bogues qui le rendent difficile pour les utilisateurs normaux.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)