Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Vente forcée : pourquoi nous oblige t-on à acheter du « triple play » ?

Première rédaction de cet article le 23 avril 2009


Le protocole IP est la base de l'Internet, celle au dessus de laquelle on peut tout construire. Les services comme la téléphonie ou la distribution de la télévision pourraient être simplement fournies au dessus d'IP, pas forcément par le fournisseur d'accès à l'Internet. Alors, pourquoi tant de FAI s'obstinent-ils à nous forcer à acheter du triple play même si nous n'en voulons pas ?

Pour moi, le FAI idéal ne devrait pas me contraindre à acheter du téléphone, de la télé ou autres multimédiaries. Je veux du IP, point. Je peux déjà recevoir la télé par un autre canal et je peux me débrouiller avec Asterisk (et les blaireauphones comme backup) pour la téléphonie.

Est-ce que ça existe en France, un FAI qui ne cherche pas à nous vendre en plus d'autres services qu'on n'a pas demandé ? Qui fasse du « IP pur » en dégroupage total ?

Je vois bien les obstacles à cela, notamment le fait que gérer plusieurs offres soit, pour le FAI, compliqué commercialement et techniquement, et que vendre la même chose à tous les clients soit plus simple : Henry Ford n'est pas mort. De même, les lois et autres réglements, conçus pour un paysage complètement différent, sont inadaptés aujourd'hui (par exemple, ce sont deux lois et deux organismes de régulation complètement différents qui jugent d'un clip vidéo selon que celui-ci est diffusé à la télévision ou via l'Internet). Absurde, mais c'est comme ça et un dinosaure du passé comme le CSA va se cramponner à son rôle jusqu'au bout.

Résultat, pour l'instant, peu de fournisseurs tiers apparaissent et certains essaient et se plantent, comme Wengo qui a arrêté de faire de la téléphonie. Le cercle vicieux marche à plein : les clients potentiels, via la vente forcée, ont déjà un abonnement téléphonique, pourquoi achèteraient-ils un service en plus ?

Ma vision est que l'Internet doit être un service de base et que d'autres acteurs doivent pouvoir vendre par dessus d'autres services à ceux qui veulent. Le triple play me semble incompatible avec l'idée de concurrence libre et non faussée.

En français, voir également l'article « Vente liée ». Et Patrik Falström a dit la même chose en anglais dans What is wrong in triple play offerings?.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)