Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

L'encyclopédie libre Wikipedia

Première rédaction de cet article le 6 novembre 2005
Dernière mise à jour le 27 février 2006


Vous l'avez remarqué, beaucoup d'entrées de ce blog comportent des liens vers l'encyclopédie Wikipedia. Dés que j'utilise un terme ou un sigle ou un concept qui risque de ne pas être compris de tous les lecteurs, je mets un lien vers Wikipedia. Pourquoi celle-ci ? N'y a t-il pas d'inconvénients derrière ce concept d'encyclopédie que n'importe qui peut modifier à sa guise ?

Commençons par préciser les principes de fonctionnement de Wikipedia. Wikipedia est une encyclopédie en ligne, accessible notamment par le Web, et qui est éditable par tout visiteur. Il est recommandé de créer un compte mais ça n'est même pas nécessaire et, de toute façon, créer un compte ne fournit aucune certitude d'identité. Les contributeurs ne sont donc pas forcément identifiés.

A priori, cela ne peut pas marcher : des crétins vont écrire n'importe quoi, des incompétents vont effacer les contributions des experts, des fanatiques vont écrire des articles soi-disant informatifs mais en réalité louangeurs sur le nazisme ou la scientologie ou bien encore détailler le complot du 11 septembre ou expliquer que les fruits frais protègent du sida.

En pratique, cela marche pourtant. Comme pour le logiciel libre, il ne faut pas s'arrêter aux préjugés et dire "cela ne peut pas marcher". Il faut regarder les faits et (comme pour le logiciel libre) les faits sont que cela fonctionne à peu près, malgré ce que disent le bon sens et les experts auto-proclamés.

Il y a en effet beaucoup plus de gens honnêtes et de bonne foi que de trolls. Le nombre et l'activité de réparation de ces gens honnêtes permettent de tenir à distance les vandales. Quant aux incompétents, le fait que n'importe qui puisse corriger est également une arme puissante : contrairement à un document papier ou à un site Web figé, il est rapide et facile de corriger les erreurs.

Il est frappant de constater que les critiques de Wikipedia ne tentent pas de projets alternatifs. Soit ils défendent mordicus le statu quo, la production de savoir contrôlée uniquement par la minorité qui est payée par les grands éditeurs d'encyclopédies, soit ils voudraient un truc du genre de Wikipedia mais "plus strict" ou "plus contrôlé", sans jamais tenter de réaliser leur idée (ils pourraient même utiliser le contenu actuel de Wikipedia comme point de départ, puisque celui-ci est sous une licence libre, la GFDL).

Wikipedia s'inscrit donc dans la grand courant né à la fin du vingtième siècle de libération des œuvres de l'esprit. Après le logiciel libre, les documents libres suivent logiquement. Remplaceront-ils totalement les documents non-libres ? Peut-être pas mais ils auront certainement une grande place.

Du point de vue pratique, enfin, notons que je n'ai tout simplement pas trouvé d'alternative (même non libre et non coopérative) à Wikipedia. Les francophones préfèrent souvent organiser de beaux et coûteux colloques sur la nécessité de créer des contenus francophones sur Internet mais, lorsqu'il s'agit de mettre la main à la pâte, les volontaires sont rares. Je ne trouve pas pour l'instant d'encyclopédie francophone en ligne en dehors de Wikipedia. Quant aux dictionnaires, il y avait eu voici quelques années un gros tapage sur la coopération entre les Éditions Hachette et l'AUPELF-UREF (Agence Francophone pour l'Enseignement supérieur et la recherche) pour mettre en ligne un "Dictionnaire Universel Francophone" qui (une fois les subventions touchées) a disparu du réseau...

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)