RFC 8715: Discussion of the IASA 2.0 Changes as They Relate to the IETF Trust

Date de publication du RFC : Février 2020
Auteur(s) du RFC : J. Arkko (Ericsson)
Pour information
Réalisé dans le cadre du groupe de travail IETF iasa2
Première rédaction de cet article le 28 février 2020


Le passage de la structure administrative de l'IETF vers « IASA 2.0 » (IASA = IETF Administrative Support Activity, cf. RFC 8711) a nécessité des changements dans la manière dont les membres de l'IETF Trust sont désignés. Ces changements sont décrits dans le RFC 8714, et expliqués brièvement dans ce court RFC.

Petit rappel : l'IETF Trust gère la propriété intellectuelle de l'IETF, comme la marque ou comme le nom de domaine ietf.org et, bien sûr, comme les RFC, dont la licence dépend formellement de cet IETF Trust. Cet IETF Trust est enregistré aux États-Unis. Au début, les membres de l'IAOC (IETF Administrative Oversight Committee) étaient également membres de l'IETF Trust. L'IAOC ayant été supprimé par le RFC 8711, il fallait donc changer les règles de désignation, ce qu'a fait le RFC 8714.

Lors des discussions sur la création de l'« IASA 2 » (IETF Administrative Support Activity, deuxième version), il avait été envisagé de fusionner l'IETF Trust avec la nouvelle structure, l'IETF LLC. Finalement, l'IETF Trust reste une organisation indépendante. Les raisons ? D'abord, une volonté de minimiser les changements liés au projet « IASA 2 », ensuite, l'observation du fait que le travail de l'IETF Trust est assez différent de celui de la IETF LLC (décrite dans le RFC 8711). L'IETF Trust a une activité calme, avec peu ou pas de problèmes urgents à résoudre, et les changements sont rares.

Mais comme il fallait bien tenir compte de la disparition de l'IAOC, le choix a été de réduire la taille de l'IETF Trust, plutôt que de créer un mécanisme alternatif à l'IAOC (puisque, comme indiqué plus haut, l'IETF Trust ne demande pas beaucoup de travail). Les cinq membres sont désignés par le comité de nomination de l'IETF (« NomCom »), par l'IESG et par l'ISOC. Pour ce dernier cas, le RFC note qu'on aurait pu utiliser l'IETF LLC et pas l'ISOC, mais que l'ISOC semblait plus adaptée, pour une tâche qui est assez politique (l'IETF LLC est normalement purement administrative).

Sinon, vous pouvez voir ici un appel à candidatures du NomCom pour l'IETF Trust.


Téléchargez le RFC 8715

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)