Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 4151: The 'tag' URI Scheme

Date de publication du RFC : Octobre 2005
Auteur(s) du RFC : Tim Kindberg (Hewlett-Packard), Sandro Hawke (W3C)
Pour information
Première rédaction de cet article le 26 octobre 2005
Dernière mise à jour le 13 mars 2006


Les URI comme http://www.bortzmeyer.org/4151.html ou ISBN:0-395-36341-1 (RFC 8254) sont devenus la référence en matière d'identificateurs de ressources sur le réseau. Quelques alternatives comme les DOI n'ont jamais eu aucun succès (la lettre d'information de l'International DOI foundation ne contient que des URL et aucun DOI). Les URI commencent toujours par un schéma, un plan comme http ou mailto et ce RFC crée un nouveau schéma : tag.

Ce nouvau schéma sert uniquement à construire des identificateurs uniques, stables et compréhensibles. Il n'est pas prévu de mécanisme de résolution en adresses.

Le RFC décrit les autres éléments du cahier des charges et les raisons pour lesquelles les autres mécanismes ne sont pas satisfaisants. Notamment, un identificateur doit pouvoir être créé sans recourir à une autorité centrale.

Ainsi, un identificateur tag: est typiquement construit à partir d'un nom de domaine ou d'une adresse de courrier (mais n'importe quelle source d'unicité - tagging entity - comme un numéro de téléphone pourrait être utilisée), suivie d'une date de création. Par exemple, cela peut donner tag:bortzmeyer@internatif.org,2005-10-26:/Blog/RFC4151.

Comme exemple d'utilisation, le RFC 4151 sur le format de syndication ATOM recommande que chaque entrée du flux de syndication aie un identificateur unique, le <atom:id> et conseille When an Atom Document is relocated, migrated, syndicated, republished, exported or imported, the content of its atom:id element MUST NOT change. Put another way, an atom:id element pertains to all instantiations of a particular Atom entry or feed; revisions retain the same content in their atom:id elements. It is suggested that the atom:id element be stored along with the associated resource. The content of an atom:id element MUST be created in a way that assures uniqueness.

Et il est conseillé d'utiliser le schéma tag: pour cela, ce que fait le flux de syndication de ce blog.

Pour plus d'informations, une page Web de l'auteur du RFC fait le point sur le schéma tag:.


Téléchargez le RFC 4151

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)