Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 5233: Sieve Email Filtering: Subaddress Extension

Date de publication du RFC : Janvier 2008
Auteur(s) du RFC : K. Murchison (Carnegie Mellon University)
Chemin des normes
Première rédaction de cet article le 27 mai 2008


Beaucoup d'utilisateurs du courrier électronique utilisent des sous-adresses pour présenter plusieurs identités à l'extérieur. La sous-adresse est typiquement séparée du nom de la boîte aux lettres par un + (mais chacun a sa convention, il n'y a rien de standard, cf. section 1 du RFC). Ainsi, l'adresse que je publie sur ce blog, stephane+blog@bortzmeyer.org contient une sous-adresse, blog. Cette nouvelle extension du langage de filtrage de courrier Sieve permet de prendre des décisions en fonction de la sous-adresse.

Le principal intérêt pratique des sous-adresses est en effet de pouvoir filtrer automatiquement le courrier en fonction de l'identité (à noter que, par méchanceté ou par simple incompétence, un certain nombre de sites Web refusent les sous-adresses). Si j'écris sur toutes les listes du W3C avec une adresse stephane+w3c@bortzmeyer.org, je peux filtrer les réponses facilement, en procmail avec une règle comme :

:0:
* !^TO_(stephane\+w3c)@
Mail/sdo/w3c

Et avec Sieve ? Ce langage, normalisé dans le RFC 5228, permet d'exprimer des règles de filtrage de manière standard. Notre RFC 5233 l'étend avec l'extension subaddress qui permettra, dès qu'elle sera mise en œuvre par les logiciels, d'utiliser :

require ["envelope", "subaddress", "fileinto"];
      
if envelope :detail "to" "w3c" {
          fileinto "inbox.sdo.w3c";
}

Le :detail a été introduit par l'extension subaddress. Il renvoie la sous-adresse (:localpart renvoie la partie à gauche du @ et :user renvoie le nom de la boîte, sans la sous-adresse).

Cette extension subaddress avait originellement été spécifiée dans le RFC 3598, que ce nouveau RFC modifie sur des points de détail (l'annexe B détaille ce qui a changé).


Téléchargez le RFC 5233

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)