Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

RFC 5829: Link Relation Types for Simple Version Navigation between Web Resources

Date de publication du RFC : Avril 2010
Auteur(s) du RFC : A. brown, G. Clemm (IBM, J. Reschke (greenbytes)
Pour information
Première rédaction de cet article le 7 avril 2010


Ce document spécifie des types de liens qui peuvent exister entre ressources Web, notamment si elles sont versionnées (voir la section 2 pour le vocabulaire spécifique du versionnage). Par exemple, un lien peut pointer vers la dernière version d'une ressource, ou vers son historique.

Ces liens sont notamment utilisés pour le format de syndication Atom (élement <atom:link>, section 4.2.7 du RFC 4287), ainsi que pour le système CMIS. Mais HTML peut en bénéficier aussi, pour son élément <link>. Ainsi, en HTML :


<link rel="latest-version" href="latest-thing.html">

sera désormais possible. Quant aux protocoles pour gérer les versions, beaucoup sont spécifiques à un VCS donné mais il y a eu aussi des normalisations, comme celle du RFC 3253.

La section 3 liste les nouveaux types de relations :

  • version-history, l'historique du document,
  • latest-version, la dernière version,
  • etc...

Tous ces types sont enregistrés dans le registre IANA.

Des exemples d'utilisation figurent en annexe A, notamment pour le champ Link: de HTTP (qui avait été normalisé dans la section 19.6.1.2 du RFC 2068, puis abandonné dans la norme actuelle, le RFC 2616, mais qui pourrait ressusciter).

Quelques petits avertissements de sécurité, en section 5 : un lien peut partir sur un autre site, et ne doit donc pas forcément être suivi automatiquement. Et l'historique peut réveler des choses sur une version, même si la ressource correspondant à cette version est interdite d'accès.


Téléchargez le RFC 5829

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)