Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Aucun souvenir assez solide

Première rédaction de cet article le 14 avril 2013


L'auteur de « La Horde du Contrevent », Alain Damasio, a rassemblé dans ce livre plusieurs nouvelles, aussi étranges et aussi entraînantes que son précédent roman.

Dans « Les Hauts® Parleurs® », le langage a été privatisé. Il faut payer des redevances pour les mots que l'on utilise, à part une poignée de termes qui ont été généreusement laissés dans le domaine public. Que reste t-il à faire pour les écrivains et aux poètes ? (Fort logiquement, la nouvelle est en ligne.) « So phare away » parle de communication et de réseau dans un monde où l'eau a tout envahi et seuls quelques phares surnagent, s'envoyant des messages lumineux pas toujours clairs. Et « Une stupéfiante salve d'escarbilles de houille écarlate » est la nouvelle la plus proche de l'univers délirant de « La Horde du Contrevent », on retrouve même, dans cette course délirante dans les airs, un aéromaître.

Le tout avec les inventions typographiques et les jeux de langage de l'auteur : des lectures qui dévissent la tête...

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)