Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Un logiciel pour se créer sa page d'accueil, sans dépendre d'un service hébergé ?

Première rédaction de cet article le 12 septembre 2009
Dernière mise à jour le 18 octobre 2009


Je suis de plus en plus content des services hébergés comme iGoogle ou Netvibes qui vous permettent de créer une page d'accueil, de la modifier souvent, en y mettant plein de données dynamiques, via les gadgets, et du contenu régulièrement mis à jour via la syndication. Je configurerai bien désormais mon navigateur pour avoir comme page par défaut un service de ce genre. Mais ces services ne tournent pas avec du logiciel libre et, surtout, on est entièrement dépendant d'une entreprise extérieure, qui peut faire ce qu'elle veut avec les données ainsi récoltées. Pourquoi pas un logiciel libre qui me permette de mettre un Netvibes ou un iGoogle chez moi ?

Pour des services comme les moteurs de recherche, cela parait difficile, puisque mettre sur pied un tel service nécessite des moyens humains et financiers colossaux. Mais, pour un service comme iGoogle, presque rien n'est fourni par Google. Ce dernier se contente de publier le code Javascript qui permet de modifier la page (des bibliothèques comme Prototype ou jQuery rendent aujourd'hui bien plus facile l'écriture de tels programmes Javascript), et d'héberger les préférences de l'utilisateur, la liste de ses gadgets (j'aime beaucoup celui qui me permet de voir les vélos libres dans les stations Vélib), etc. Il semble que cela soit faisable avec relativement peu de moyens. Mon cahier des charges :

En logiciel libre, il n'y a apparemment que trois candidats :

  • Le plus perfectionné semble être dropthings mais, paradoxe, il ne tourne que sur MS-Windows.
  • Le second est liferay, tourne sur Unix mais il dépend de bien des usines à gaz comme Tomcat et je n'ai jamais réussi à l'installer.
  • Enfin, Posh de la société Portaneo (à ne pas confondre avec le shell du même nom). Écrit en PHP.

Posh correspond au cahier des charges. Cela aurait été bien de pouvoir le retenir. Malheureusement, il a deux points faibles. L'un est la sécurité, question traditionnellement ignorée des développeurs PHP. J'étais déjà assez inquiet à la pensée d'installer une grosse application PHP sur mes machines. Mais Posh demande en plus de débrayer les protections qui existent, par exemple en mettant la variable magic_quotes_gpc à OFF et la variable allow_url_fopen à ON (et pas question de passer outre, le script d'installation le vérifie).

Mais, surtout, Posh est encore trop bogué. L'Unicode est mal géré (bogue sur la syndication, notamment). Pas moyen de l'utiliser depuis Konqueror. La présentation est très contestable. Bref, c'est encore un outil expérimental.

Bref, si un lecteur de ce blog a une solution géniale, ça m'intéresse. Si un programmeur s'ennuie en ce moment, et cherche un bon sujet pour développer un logiciel libre, c'est également l'occasion.

J'avais posé la question sur Server Fault mais sans trop de résultats pour l'instant. Merci à Cyril Fait et Christian Fauré pour leurs suggestions.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)