Je suis Charlie

Autres trucs

Accueil

Seulement les RFC

Seulement les fiches de lecture

Ève

Campagne de presse contre Wikipedia

Première rédaction de cet article le 16 décembre 2005
Dernière mise à jour le 10 avril 2006


Ouh là là, cette fois, ça fait très fort contre Wikipedia : après avoir ignoré cette encyclopédie libre et collaborative, les médias se déchainent. Suite à un cafouillage bien réel, mais ultra-minoritaire, c'est une pluie d'articles qui tombe contre Wikipedia.

Tout est parti d'un problème avec un article de Wikipedia, celui sur John Seigenthaler, l'accusant de liens avec l'assassinat de Kennedy. Seigenthaler a protesté publiquement et, sur la base de ce problème, plusieurs articles sont parus sur le Web anglophone, certains raisonnables (News.com), d'autres délirants (Wikipedia Class Action, lancée par un troll connu, qui n'a pas aimé un article consacré à son organisation).

La presse francophone a suivi, comme d'habitude : Libération ou ZDnet. Même France Info en a parlé au journal du mercredi 14. À chaque fois, les mêmes thèmes : "Wikipedia n'est pas sérieux", "Les textes devraient être écrits par des professionnels sérieux (sous-entendu : comme nous)", "Je l'avais bien dit".

Puis, après cette touchante unanimité, tout s'écroule à la parution de l'enquête de Nature qui montre que Wikipedia n'a pas plus d'erreurs qu'une encyclopédie traditionnelle, Encyclopædia Britannica (on peut lire la réponse de Britannica et celle de Nature. Curieusement, alors que Libération avait sonné la charge contre Wikipedia, un projet trop anarchique pour eux, c'est le Figaro qui défend l'encyclopédie libre. L'Internet brouille souvent les frontières politiques. LCI a également publié un article favorable.

Un excellent article de George Johnson dans le New York Times va encore plus loin et montre que, sur la plupart des points où une encyclopédie était accusée d'une erreur, la vérité était en fait bien plus compliquée, comme le montre le désormais célèbre cas des frères et sœurs de Mendeleiev.

On le voit, Wikipedia dérange : son modèle éditorial remet en cause pas mal de certitudes et son succès engendre, comme il se doit, attaques malveillantes et critiques pas innocentes.

Version PDF de cette page (mais vous pouvez aussi imprimer depuis votre navigateur, il y a une feuille de style prévue pour cela)

Source XML de cette page (cette page est distribuée sous les termes de la licence GFDL)